Jeux de Pouvoir

Dans un royaume du Moyen âge, luttez pour faire de votre famille la plus puissante ! Obtenez les plus hauts titres… et les privilèges qui vont avec !
 
Effectifs des duchés - lien
Kits de démarrage - lien
Postes importants & prédéfinis - lien
Offres d'emploi - lien
Fiches des Guildes - lien

Partagez | 
 

 Descriptions Duché de Glinnery

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Descriptions Duché de Glinnery   Dim 21 Jan - 16:00

1] Généralité:

Glinnery se compose essentiellement de grandes plaines fertiles et les plantes du genre céréales ou plus simplement de l'herbe y pousse en abondance. Ce qui frappe le plus, c'est l'omni présence de chevaux. En effet, le duché est spécialisé dans l'élevage des équidés et aucun cheval ne vaux ceux achetés ici.

L'absence de point de repère rend difficile l'orientation et les routes et chemins sont rarement balisés, à part les artères principales. Un inconnu aura tôt fait de se perdre et de tourner en rond entre les vallons tous semblables, à moins de suivre un cours d'eau.

2] Histoire:

Il y a peu de traces écrites sur les premiers âges de Glinnery. Les légendes racontent qu'il y avait là un peuple de gens qui montaient de magnifiques chevaux et qu'ils ne furent conquis que par le douceur et par l'intégration de leur mœurs à une vue plus moderne car c'était aussi des personnes farouches et fières. Lors de la guerre sainte lancée par la Divine, première du nom, ce fut un des duchés les moins touché par les batailles. En effet, les gens du cru ne pratiquaient guère la magie, à part celle qui facilitait leur travail avec les chevaux. Mais ce n'était que petite magie et quelques spécialistes surent la remplacer efficacement ce qui permit une transition en douceur.

Les traces écrites commencent donc avec le grand père de Louis. Mais il n'y avait rien de notable, en fait. Des rapports sur la vie de tout les jours, qui étaient déjà à peu près la même qu'aujourd'hui. Il y avait bien sûr des références à la guerre sainte, mais un peu moins que ce à quoi on aurait pu s'attendre. Un accent avait été particulièrement mis sur les ancêtre de ce grand père et de sa descendance, ainsi que celles des épouses. Une plus grosse partie était consacrée à l'élevage des chevaux et à quelques conseils pour l'amélioration de l'espèce. Le reste un résumé des us et coutumes de la région.

3] Géographie:

Glinnery est composé essentiellement de vastes plaines herbeuses. Bien sûr on trouve, comme partout, des champs de culture et des vergers, mais le vert des hautes herbes prédomine le paysage. Quelques rares bosquets d'arbres poussent ça et là, mais on ne peut guère appeler ça forêt. Au limite du territoire, il y a quelques contrefort rocheux et les plages ne sont pas toutes faciles d'accès. En bord de mer, les falaises se groupent surtout au nord et à l'ouest, vers la frontière avec Irbel.



A cause de ses plaines vallonnées, il est très facile de se perdre dans ce territoire. Les villes et villages sont souvent cachés au creux des vallons, à proximité d'un cours d'eau. Le meilleurs moyen de voyager et presque de suivre une rivière ou un fleuve, à moins de rester sur les rares routes principales balisées. Et puis, il y a des chevaux presque partout. Ou en tout cas, on finit par en avoir l'impression.



4] Us et coutumes:

Le duché est un territoire dont les habitants sont particulièrement fiers. Bons cavaliers, bons éleveurs, ils sont en général assez méfiants vis à vis d'un étranger. Les gens aux frontières sont les plus accueillant, car c'est par eux que transite les marchandises. Dans l'intérieur des terres, on accueillera malgré tout toujours un voyageur égaré, même si les gens resteront peu causant en général.

La vie est à peu près identiques à celles des autres duchés, foires, joutes et autres événements ponctuent l'année, au bon vouloir du duc ou des autorités locales qui les mettent en place. Une particularité est cependant à retenir. Maltraiter ou tuer un cheval peut valoir la peine de mort. La cavalerie est l'unité militaire prépondérante de ce territoire. On peut voir régulièrement passer des patrouilles, surtout le long des routes commerciales.

5] Les chevaux.

Les équidés ont une place prépondérante dans la vie de tout les jours. Il faut dire que les équidés ont fière allure, que ce soit les animaux de guerre ou bien de race. Eduqués avec soin, il n'y a pas meilleur qu'eux, ils ne font jamais tomber leur cavalier et sont fidèles à celui ci. La crème de la crème est l'élevage du duc. Ces animaux là ne sont pas à vendre, mais sont parfois donnés à des nobles en signe d'amitié ou à des personnalités importantes dans le même but.

Par ailleurs, le duc s'est piqué d'une passion pour la chasse et possède un pavillon de chasse dans un des rares groupements d'arbres, près de la capitale.



6] La ville sainte, le château:

La ville sainte est située à l'est du territoire, vers la frontière avec le territoire de Glour. Dans un soucis de protection et pour canaliser et surveiller les pèlerins, le château ducal se trouve un peu en retrait de la cité sainte, ce qui en fait aussi la capitale et une des plaques tournantes du commerce local.



7]Economie du duché.

Ressources Primaires:

Commune: Champs d'avoine (300 écus par tour)
Rares: Chevaux de race - Chevaux de guerre (1 200 écus par tour)

Ressources secondaires:

Tannerie - Sellerie (800 écus par tour)

Ressources tertiaire:

Cité sainte (500 écus par tour)


Dernière édition par Louis de la Vallière le Lun 19 Fév - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Glinnery premier   Lun 19 Fév - 14:05

GLINNERY

Histoire:

Il y a peu de traces écrites sur les premiers âges de Glinnery. Les légendes racontent qu'il y avait là un peuple de gens qui montaient de magnifiques chevaux et qu'ils ne furent conquis que par le douceur et par l'intégration de leur mœurs à une vue plus moderne car c'était aussi des personnes farouches et fières. Lors de la guerre sainte lancée par la Divine, première du nom, ce fut un des duchés les moins touché par les batailles. En effet, les gens du cru ne pratiquaient guère la magie, à part celle qui facilitait leur travail avec les chevaux. Mais ce n'était que petite magie et quelques spécialistes surent la remplacer efficacement ce qui permit une transition en douceur.

Les traces écrites commencent donc avec le grand père de Louis. Mais il n'y avait rien de notable, en fait. Des rapports sur la vie de tout les jours, qui étaient déjà à peu près la même qu'aujourd'hui. Il y avait bien sûr des références à la guerre sainte, mais un peu moins que ce à quoi on aurait pu s'attendre. Un accent avait été particulièrement mis sur les ancêtre de ce grand père et de sa descendance, ainsi que celles des épouses. Une plus grosse partie était consacrée à l'élevage des chevaux et à quelques conseils pour l'amélioration de l'espèce. Le reste un résumé des us et coutumes de la région.

Us et coutumes:

Le duché est un territoire dont les habitants sont particulièrement fiers. Bons cavaliers, bons éleveurs, ils sont en général assez méfiants vis à vis d'un étranger. Les gens aux frontières sont les plus accueillant, car c'est par eux que transite les marchandises. Dans l'intérieur des terres, on accueillera malgré tout toujours un voyageur égaré, même si les gens resteront peu causant en général.

La vie est à peu près identiques à celles des autres duchés, foires, joutes et autres événements ponctuent l'année, au bon vouloir du duc ou des autorités locales qui les mettent en place. Une particularité est cependant à retenir. Maltraiter ou tuer un cheval peut valoir la peine de mort. La cavalerie est l'unité militaire prépondérante de ce territoire. On peut voir régulièrement passer des patrouilles, surtout le long des routes commerciales.

Les chevaux.

Les équidés ont une place prépondérante dans la vie de tout les jours. Il faut dire que les équidés ont fière allure, que ce soit les animaux de guerre ou bien de race. Eduqués avec soin, il n'y a pas meilleur qu'eux, ils ne font jamais tomber leur cavalier et sont fidèles à celui ci. La crème de la crème est l'élevage du duc. Ces animaux là ne sont pas à vendre, mais sont parfois donnés à des nobles en signe d'amitié ou à des personnalités importantes dans le même but.

Par ailleurs, le duc s'est piqué d'une passion pour la chasse et possède un pavillon de chasse dans un des rares groupements d'arbres, près de la capitale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Glinnery premier   Lun 19 Fév - 14:07

GLINNERY

Généralité:

Glinnery se compose essentiellement de grandes plaines fertiles et les plantes du genre céréales ou plus simplement de l'herbe y pousse en abondance. Ce qui frappe le plus, c'est l'omni présence de chevaux. En effet, le duché est spécialisé dans l'élevage des équidés et aucun cheval ne vaux ceux achetés ici.

L'absence de point de repère rend difficile l'orientation et les routes et chemins sont rarement balisés, à part les artères principales. Un inconnu aura tôt fait de se perdre et de tourner en rond entre les vallons tous semblables, à moins de suivre un cours d'eau.

Géographie:

Glinnery est composé essentiellement de vastes plaines herbeuses. Bien sûr on trouve, comme partout, des champs de culture et des vergers, mais le vert des hautes herbes prédomine le paysage. Quelques rares bosquets d'arbres poussent ça et là, mais on ne peut guère appeler ça forêt. Au limite du territoire, il y a quelques contrefort rocheux et les plages ne sont pas toutes faciles d'accès. En bord de mer, les falaises se groupent surtout au nord et à l'ouest, vers la frontière avec Irbel.

A cause de ses plaines vallonnées, il est très facile de se perdre dans ce territoire. Les villes et villages sont souvent cachés au creux des vallons, à proximité d'un cours d'eau. Le meilleurs moyen de voyager et presque de suivre une rivière ou un fleuve, à moins de rester sur les rares routes principales balisées. Et puis, il y a des chevaux presque partout. Ou en tout cas, on finit par en avoir l'impression.

La ville sainte, le château:

La ville sainte est située à l'est du territoire, vers la frontière avec le territoire de Glour. Dans un soucis de protection et pour canaliser et surveiller les pèlerins, le château ducal se trouve un peu en retrait de la cité sainte, ce qui en fait aussi la capitale et une des plaques tournantes du commerce local.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Ouvrir
MessageSujet: Re: Descriptions Duché de Glinnery   

Revenir en haut Aller en bas
 
Descriptions Duché de Glinnery
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le duché de Touraine sur Wiki
» Interview : Les descriptions physiques des personnages #
» Les Six Duchés
» Descriptions des lieux et monstres présents
» GM di Favara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeux de Pouvoir :: Accueil :: Archives :: Anciens messages [HRP]-
Sauter vers: