Jeux de Pouvoir

Dans un royaume du Moyen âge, luttez pour faire de votre famille la plus puissante ! Obtenez les plus hauts titres… et les privilèges qui vont avec !
 
Effectifs des duchés - lien
Kits de démarrage - lien
Postes importants & prédéfinis - lien
Offres d'emploi - lien
Fiches des Guildes - lien

Partagez | 
 

 Aube d'Aiguemorte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fidélité niv. 2
Fidélité niv. 2

Points de fidélité : 318
Féminin Duché : Glour
Rang social : Noblesse
Métier/Titres : Duchesse
Écus : 8000
Biographie : Curieux ?

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Aube d'Aiguemorte   Jeu 17 Mai - 23:31



• Aube d'Aiguemorte •



Généralités


Nom & titres : d'Aiguemorte, Duchesse de Glour.

Prénom(s) : Aube, Mélissande.

Âge : 23 ans.

Sexe : Féminin

Origine : Glour.

Duché actuel: Glour.

Rang social : Noblesse, Duchesse.

Métier : Duchesse (?.?)

Groupe(s) : Aucun (Je pense ?)



Caractère



Les commissures des lèvres à peine relevé, Aube regarde s'éloigner l'un des prétendants qu'elle vient d'éconduire. Le dos droits, les mains croises sur les cuisses, toute sa posture reflète la noblesse. Elle aurait voulu se faire passer pour une femme du bas peuple qu'elle aurait lamentablement échouée. Rien que sa façon de parler l'aurait trahie d'ailleurs.
La jeune femme prend sa tasse de thé, avant de la porter à ses lèvres. Son programme était chargée. Trop de chose à penser. Au fond d'elle, la Duchesse ne rêvait que d'une chose : laisser les rennes du duchés à un mari compétent. Bien sûr, sa situation était loin d'être bancale. Personne ne viendrait, pour l'instant, la dérangée dans son duché. Il n'empêche qu'elle aspirait à une vie tranquille, dans laquelle elle n'avait pas à régler chaque petits problèmes.
Pour autant, elle se refusait à se marier au premier venu. Répéter ses erreurs ? Jamais. Aube ne cessait de trouver des défauts à ses prétendants... celui là avait mauvaise réputation, l'autre ne savait pas additionner deux moutons. Non. Si elle devait se marier à nouveau, ce serait quelqu'un à son image : posé, peu ambitieux et honnête.
D'ailleurs, peu ambitieuse est probablement la meilleure façon de résumer Aube aux premiers abords. Sa position de Duchesse lui était, d'ailleurs, tombée dessus du jour au lendemain sans qu'elle n'ait rien demandé. Cependant, détenir du pouvoir lui donnait parfois envie d'en avoir plus encore. Après tout, elle qui est si douée, ne serait-ce pas pour le mieux qu'elle dirige plus de terres ?
Son attention se détourna peu à peu vers le ciel et le nuage. La jeune duchesse aimait admirer les oiseaux, si bien qu'elle avait songé à installer une volière dans son jardin. Mais l'idée de leur enlever leur liberté l'en avait dissuadé. Il fut un temps où elle avait, elle même, envisagé de s'échapper de ce château. Son défunt mari avait fini par l'en dissuader, plus par la force que par la raison. "Grâce" à cette époque, elle était devenue plus insensible à la douleur humaine que jamais. Sa pitié était destinée seulement aux animaux et aux enfants... et encore.
Une servante vint interrompre le fil de ses pensées. Un léger sourire, un hochement de tête digne. Il était temps d'aller écouter les doléances. C'était de loin la tâche qu'elle détestait le plus faire, mais comme d'habitude son visage garda un masque d'impassibilité indéchiffrable. Aube se leva et se déplaça, à son rythme, vers la salle prévu à cet effet. Après s'être assise dans son siège, elle s'éclaircit la voix. De longues heures allaient suivre.



Physique



Comme des souris autour d'un fromage, les servantes s'activaient pour préparer la duchesse. Un corset à serrer, toujours un peu plus. Des bijoux luxueux, mais qui datent pour la plupart du temps de sa grand mère. Il en va de même pour les robes, qui sont toutes passés de mode. Malgré tout, cela ne retire en rien la prestance naturelle de la noble.
Ses cheveux longs et noirs ressemblent à en s'y méprendre à de la soie. Sa peau, blanche avec quelques reflets rosées, démontre à elle même qu'Aube n'a jamais eu à s'exposer au soleil sans protection très longtemps. Rien d'exceptionnelle pour une femme née avec une cuillère en or dans la bouche. Chacun de ces mouvements regorgent de grâce et d'assurance. Mais ce n'est pas ce qui impressionne le plus chez elle au premier abord.
Non, le plus impressionnant, ce sont ses yeux gris acier, comme un ciel juste avant la tempête. Toujours dénués d'expressions, jamais son sourire ne viendra se refléter dans ceux-ci, ni de la tristesse teinter son regard.
La silhouette d'Aube était, cependant, bien différente des autres femmes. Élancée, elle dépassait d'une bonne tête toutes les femmes qui l'entouraient. Aux alentours du mètre soixante-quinze, la duchesse pouvait même se permettre de regarder des hommes dans les yeux sans lever la tête. Sa poitrine était raisonnablement développé sans pour autant la qualifier d'opulente. Quelques rondeurs, sans pour autant être qualifiée de "grosse". Juste ce qu'il faut là où il faut pour ne pas ressembler à un sac d'os.
Une nouvelle servante poussa un cri. Malgré sa beauté presque surnaturelle, il y avait sur son corps une trace du passé qu'elle ne pourrait jamais effacer. Une cicatrice venant entailler de son genoux jusqu'à sa hanche, l'extérieur de sa cuisse. Serrant légèrement les poings, elle garda avec beaucoup de mal son masque d'impassibilité tandis que les souvenirs défilaient devant ses yeux.



Histoire




Le claquement de la baguette de bois sur son bureau la fait sursauter. Elle lève les yeux vers la silhouette imposante devant elle. Son précepteur la rappelle à l'ordre. Rêvasser n'est pas autorisé. Aube a cinq ans et se doit déjà de connaître les grands noms de la noblesse encore en vie ainsi qu'une grande partie de leurs ancêtres, surtout ceux de sa famille.
Mais sa famille, à elle, Aube ne les voit presque jamais. Cela vaut aussi pour son père qui préfère s'enfermer dans son bureau et gérer la baronnie, et sa mère qui claque la porte de son boudoir pour rigoler avec d'autres femmes de bonnes familles. La vraie famille d'Aube, c'est sa nourrice qui lui brosse les cheveux le soir. Elle se souvient encore de ses mains calleuses, mais chaudes, qui caressaient sa petite tête pour l'endormir.
Les années passent et l'éducation d'Aube est la seule chose constante de la vie de la jeune noble. Sa beauté est vite remarqué à ses débuts dans la bonne société, et bien évidement les prétendants se font nombreux. La jeune femme, âgée d'à peine dix-sept ans, rêve déjà de rencontrer son prince charmant. Beau, courageux et ambitieux. Elle ne prête pas attention aux bruits qui court sur la politique, cela ne l'intéresse pas encore.
Aube y sera cependant forcé, quand à la mort de ses parents d'une "maladie" foudroyante. Mort qui ne l'affectera d'ailleurs pas plus que cela. Ils n'étaient que des étrangers dans le cœur de la noble.
Cependant, l'impact que cela aura sur sa vie est bien présent, lui. À la tête de la baronnie, elle se rends compte que tout n'est pas aussi simple qu'elle se l'était imaginé. Son manque d'ambition l'avait aveuglé sur les tâches réelles qui l'attendaient.
Aube, elle, partagée entre son cœur qui penchait dangereusement pour un noble sans terre, à la famille très respectable et entre son devoir de baronne, ne savait pas que le reste des barons de Glour avait remarqué son manque d'ambition, pratique à leurs yeux. Mais ils devaient encore raffermir leur étreinte autour de la jeune baronne. La laisser se marier à quelqu'un qui échappait à leur influence ? Impossible. Ils la poussèrent à épouser un homme d'un rang plus convenable, plus compatible avec le sien. Elle écouta, se disant que c'était pour le bien de la baronnie et qu'à partir de maintenant, elle devait mettre son cœur de côté.
Son mari, moins beau mais très ambitieux, était quelque peu dérangeant parfois. Au début leur mariage était froid, mais cordiale. Puis il révéla son vrai visage. Un visage dont elle avait pu déjà discerner quelques traits. À vingt ans, elle avait déjà un talent pour déceler les intentions cachés.
Il ne fallut pas très longtemps pour que la vie lui prouve qu'elle avait raison. Cet homme bien sous tout rapport au premier abord, n'était en fait que cruauté et luxure. Animé plus par sa virilité que par son cerveau, il ne savait prendre du plaisir qu'en blessant les autres, et surtout l'innocente Aube qui n'y connaissait pas grand chose.
Aube continuait d'encaisser les coups, après tout peut être était-ce normal dans tout les couples ? Peut être qu'elle avait trop rêvé, comme son précepteur lui disait. Rongeant ses nerfs petit à petit, s'endurcissant toujours plus, son mari avait de plus en plus de difficulté à la faire réagir. Puis quand il dépassa les limites, s'amusant avec un couteau et sa cuisse, elle décida que s'en était trop pour elle. Non, si c'était la normalité alors elle ne serait plus marié. Il suffisait d'attendre le bon moment.
Puis la nouvelle de l'assassinat du Roi organisé par le fils de celui ci, Duc de Glour, se répendit comme une trainée de poudre. Les barons devaient élire un nouveau Duc et... qui de mieux qu'une fille inexpérimentée et facilement manipulable ? L'affaire fut rapidement réglée. Propulsée, un peu malgré elle, à la tête du Duché, Aube y vit l'occasion de se débarrasser du monstre qui entait son lit.
Lors de l'un des voyages de son tendre époux à la capitale, son carrosse se fit attaqués par des bandits de grands chemins. Les routes sont dangereuses après tout, il aurait dû être plus prudent. De leur côté, les barons réalisèrent qu'Aube n'était pas aussi malléable qu'ils le pensaient. Peut-être avaient-ils fait une erreur ?
Quand la nouvelle de la mort de son époux parvint à Glour, la duchesse s'enferma dans ses appartements, les épaules tremblantes. Renvoyant toutes les servantes de ceux ci, elle se laissa enfin aller à un rire étouffer dans un oreiller. De l'autre côté de la porte, cela ressemblait à des sanglots. Mais Aube ne se rappelait pas une seule fois de s'être sentie aussi vivante.


Dernière édition par Aube d'Aiguemorte le Sam 19 Mai - 12:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidélité niv. 9
Fidélité niv. 9

Points de fidélité : 1099
Masculin Duché : Irbel
Rang social : Peuple - moyen
Métier/Titres : Officiellement prostitué, officieusement espion de Saron
Écus : 300
Biographie : Fiche

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Aube d'Aiguemorte   Ven 18 Mai - 0:36

Bienvenue parmi nous. Very Happy Amuse-toi bien et bon courage pour ta fiche. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Points de fidélité : 240

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Aube d'Aiguemorte   Sam 26 Mai - 15:33


Fiche pré-validée




Salutations et bienvenue (officiellement) sur JDP, Aube d'Aiguemorte !
Ta fiche est un régal à lire, bravo ! Tu as parfaitement intégré ton personnage à l'univers de JDP, qui semble par ailleurs extrêmement prometteur. Nous avons hâte de te retrouver en RP Smile

Première étape réussie !

Ta fiche est en attente de validation définitive pouce!


Ta fiche est validée en principe. Afin d'être validée définitivement, il te faut d'abord remplir tes champs de profil. Pour cela, ouvre tes sujets dans les sections suivantes :

> Transactions (cf. Mode d'emploi)
> Points d'influence (cf. Don de points à la création du personnage)

Pour savoir dans quelle autre section poster en fonction du niveau socio-économique de ton personnage, utilise ton Kits de démarrage.

Une fois ton profil complété, nous pourrons te valider définitivement et tu auras accès à l'intégralité du forum Wink


Le Staff de Jeux de Pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Points de fidélité : 240

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Aube d'Aiguemorte   Sam 26 Mai - 17:37


Fiche validée




Félicitation ! Ta fiche est acceptée pouce! !
Il ne te restera qu'à t'occuper des derniers éléments du Codex relatifs à Glour Wink


Tu as dorénavant accès à la totalité du forum.Si ce n'est pas déjà fait, ouvres un sujet dans la section Transactions (cf. Mode d'emploi) ainsi que dans la section Points d'influence (cf. Don de points à la création du personnage).

Tu peux d'ores et déjà commencer tes RP, n'hésite pas à poster tes demandes de RP dans la section Scénariothèque et demandes de RP

Ainsi qu'à ouvrir une boîte aux lettres dans la section Correspondances.

Si tu as des questions, n'hésite pas à les poser dans la section Questions & suggestions ou sur notre serveur Discord (lien). Sinon, tu peux contacter les membres du Staff par MP Wink


Sur ce, bon jeu !

Le Staff de Jeux de Pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Ouvrir
MessageSujet: Re: Aube d'Aiguemorte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aube d'Aiguemorte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bataille à l'aube...
» [LIBRE] L'aube d'une grande aventure...
» [Juge]-Brigandage-Aube-(10/01/57) [Retraite]
» Demain, dès l'aube...
» L'aube écarlate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeux de Pouvoir :: Accueil :: Gestion de personnage :: Présentations validées :: Duché de Glour-
Sauter vers: